Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 15:38

                        MATIERES PREMIERES
               3.RÂ.LE DIEU SOLEIL
            LES PRODUITS AGRICOLES



     L’ERE AGRICOLE marque le départ du développement de l’activité industrielle humaine

     La production agricole a succédé à la cueillette dès lors que la production de cette dernière de cette dernière s’est avérée insuffisante pour satisfaire les besoins d’une population en croissance permanente qui se sédentarise.

     LA PRODUCTION AGRICOLE.

     La production agricole est basée sur l’organisation de l’utilisation de l’énergie solaire dans son action chlorophyllienne,au profit des hommes.Par une action catalytique complexe,la chlorophylle transforme le gaz carbonique,l’eau,l’azote,en matière organique,qui peut servir de nourriture à l’Homme,et aux animaux.L’énergie solaire ainsi incorporée aux matières organiques,fournit les calories nécessaires à la reproduction de la Force de Travail utilisée pour le travail de la terre.

     Aussi longtemps que le travail de la terre nécessitait l’utilisation d’une quantité d’énergie solaire qui founissait les calories nécessaires à,la reproduction de cette force de travail,un certain équilibre vital était maintenu.C’était la première phase de l’ERE AGRICOLE.

     Contrairement à une croyance généralement admise,le sol n’est pas naturellement fertile,même dans les régions relativement tempérées.La FRICHE produit une végétation peu commestible,encombrée d’une grande variété de mauvaises herbes.Pour rendre nos sols fertiles,il faut y investir une quantité de travail humain qui favorise l’écosystème de la fertilité,et les prépare pour une culture sélective qui inclut l’incorporation d’engrais.

     Cet investissement s’étale généralement sur une durée de 5 à 10 ans,et ne peut s’envisager que par la mise en place de structures socio-économiques de la Société.Travailler la terre pour la rendre fertile,lui confère une valeur qui ne peux porter ses fruits qu’au bout de plusieures années,et l’investissement initial ne sera amorti que sur la durée.Dans ces conditions,la fertilisation du sol ne peut s’envisager que si le cultivateur reste propriétaire de l’exploitation du sol,sur cette durée,et s’il a la possibilité de transmettre la terre à ses descendants.(voir à ce sujet, »LES ORIGINES DE LA PROPRIETE ET DE LA FAMILLE » par F.Engels)

     La structuration de la société,qui permet l’investissement de Travail dans la fertilisation du sol,et les nouvelles connaissances en biologie,ont permis l’amélioration de la productivité du travail agricole,mais le progrès décisif a été amené par l’avenement des animaux de trait,bœuf,cheval,mulet….,qui ont démultiplié,dans des proportions considérables,la productivité du travail humain.

     L’énergie solaire fournit les calories nécessaires à la reproduction de la force de travail humaine et animale,et le Travail fourni,met en œuvre une quantité d’énergie solaire plus grande que celle nécessaire à l’élaboration de la force de travail.La mise en œuvre de l’énergie solaire crée ainsi une Plus-Value agricole.

     Cette plus-value,a,dès le début,suscité la convoitise des prédateurs institutionnels,le clergé,et la seigneurerie féodale,marquant le début du Paupérisme.

     Nous avons ainsi mis en évidence les conditions indispensables au développement agricole:

     1) L’appropriation individuelle du terrain agricole.

     2) L’utilisation des animaux de trait.Promouvoir l’équipement des régions agricoles des pays sous-développés en matériel agricole mécanique,c’est faire preuve d’un ego centrisme inquiétant,car cela suppose la mise en place d’une structure de maintenance impensable en ces pays,indépendemment du coût de ces matériels

                                                                                                        H.B.

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires