Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 17:52

 

   ENRICHISSEMENT.APPAUVRISSEMENT.

                                        Par H.Borentain

                  1ère PARTIE

         QUELQUES PRELIMINAIRES

     Le Niveau de Vie se mesure par la quantité de richesses consommée,a l’exclusion des marchandises utilisées dans la production ( matières premières,amortissement des machines et des bâtiments et,j’ose le dire,le Panier familial du Travailleur) que cette consommation soit effective,ou potentielle comme l’épargne.Il convient également de d’exclure la restauration de la richesse patrimoniale dégradée.

     L’Enrichissement est l’augmentation de la quantité de richesses consommées,l’Appauvrissement est la diminution de la quantité de richesses consommées.

     1°) TRAVAIL,FORCE DE TRAVAIL ET PLUS-VALUE.

     A) En système Fordien.

     I) Le Travail.

     Dans le système Fordien,le Travailleur consomme le produit de son travail.

     Rappelons que le Travail est le résultat de la mise en œuvre de la Force de Travail par l’entrepreneur,en vue de produire la Marchandise.La Marchandise est Vendue,et sa vente permet la reproduction de ses éléments constitutifs.

     On distinguera le Travail utile,et le Travail inutile,

     Le Travail utile produit une marchandise vendue,qu‘elle soit matérielle ou virtuelle.

     Le Travail inutile ne produit aucune marchandise.

     La Marchandise est Profitable si sa valeur est supérieure à la valeur de ses éléments constitutifs,elle est Déficitaire dans le cas contraire.

     II) La Force de Travail.

     La Force de Travail est une Marchandise produite par la consommation des produits nécessaires au Travailleur.Elle est productive et utile si elle est achetée par l’entrepreneur pour produire le Travail,et élaborer une Marchandise utile.Elle est productive et utile si la Marchandise est utile.Elle est improductive et inutile si elle ne produit rien(chômage).

     B) Système Paupériste.

     Le système Paupériste présente deux particularités:

     Le Travailleur vend sa Force de Travail pour le prix de sa reproduction,c’est-à-dire le Panier Familial.

     Le Capitaliste met en œuvre la Force de Travail pour produire le Travail dont la valeur s’incorpore à celle des autre composants pour former la Marchandise.La différence entre Travail et Force de Travail constitue la Plus-Value qui se réalise lors de la Vente.

     EQUATION DES VALEURS

     S + PV + MP + Am = (VM) (1)

     EQUATION DES COÛTS

     S + MP + Am = (CM) (2)

     La vente de la Marchandise reproduit les coûts et dégage la Plus-Value.Seuls les coûts sont productifs,puisqu’ils réalisent la Marchandise,la Plus-Value,différence entre le Coût et la Valeur,ne s’insère pas dans la reproduction de la Marchandise.

      I) La Force ce Travail.

     En système Paupériste,la Force de Travail se constitue par la consommation des produits qui composent le Panier Familial.Si elle est achetée par le Capitaliste pour produire le Travail,elle est Productive,si elle n’est pas achetée,ou achetée par la Plus-Value,elle est Improductive.Elle est utile si elle contribue à la production d’une marchandise et inutile si elle ne produit rien.

     II) Le Travail.

     Le Travail s’incorpore aux autres composants pour former la Marchandise.

     Si la Marchandise est vendue,le Travail est Utile,si le Travail ne produit rien,il est Inutile.

     Le Travail peut être acheté avec la Plus-Value et devient improductif.

     III) La Plus-Value.

     La Plus-Value ne s’incorpore pas dans la reproduction de la Marchandise,elle est Improductive.Elle permet au Capitaliste de consommer les produits qui lui sont destinés,et de réaliser la Concentration du Capital.

     La Concentration du Capital augmente la productivité du Travail.Avec la même Force de Travail,la quantité de marchandises produites augmente,la valeur d’ensemble augmente de la valeur de l’amortissement du capital augmenté,mais la valeur unitaire diminue.Si ces marchandises entrent dans le Panier Familial,son coût diminue,le coût de la Force de Travail diminue,et de ce fait,la Plus-Value augmente.

     2°) LE COMMERCE INTERNATIONAL.

     I) L’exportation.

     Elle se définit primitivement par l’exportation de marchandises concommittante à l’importation de monnaie d’une valeur identique.La monnaie ayant en fait la signification d’une capacité d’achat.

     Dans un deuxuème temps,les marchandises peuvent être conservées sur place,par exemple,un Anglais peut acheter une maison en Normandie.La maison est exportée,mais reste physiquement en France.De même,un touriste Américain séjourne dans un hotel de la Croisette à Cannes.Cet hotel exporte ses prestations alors que la Marchandise ne quitte pas la France.Par ailleurs,un ingénieur Français qui travaille au Canada et fait parvenir une grande partie de son salaire à sa famille restée en France,exporte une partie de sa Force de Travail.

      L’investissement industriel qu’un etranger effectue en France,est également une exportation immobile.

      Dès que l’on parle de mouvement de monnaie,il convient d’examiner avec précision à quel mouvement de marchandise elle correspond.Les choses se compliquent avec l’apparition et le développement des marchandises virtuelles et d’Entreprises multinationales.

     L’exportation totale durant une période,est la somme de ces exportations durant cette période.

     II) L’importation.

     Primitivement,l’importation est l’entrée de marchandises en France,en concommittance avec une sortie de monnaie,c’est à dir une capacité d’achat,pour une valeur équivalente.

     En parallèle avec l’exportation,la Marchandise peut être immobile.

     Le séjour à l’étranger d’un touriste Français est une importation.Une importation,également,la Force de Travail d’un Travailleur immigré qui envoie son salaire à sa famille restée dans son pays d’origine,et l’Investissement qu’’un Capitaliste Français effectue à l’Etranger.

     Dans cet article,nous ne tiendrons pas compte des mouvements purement financiers,ni des opérations complexes des Multinationales.

     L’importation totale durant une période,est la somme de ces importations durant cette période.

     III) Les Balances.

     On appelle Balance,la différence entre les exportations et les importations,dans une même période.

     La Balance est Equilibrée si cette différence est nulle,elle est positive si cette diiférence est positive,elle est Déficitaire si cette différence est négative.

                                                                 H.B.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires