Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 14:40



PAUPERISME ET TAUX DE CHANGES.

6ème PARTIE

LE COMMERCE EXTERIEUR 

Rappelons que dans une économie Paupériste,la vente de la Marchandise permet de reproduire ses composants et de dégager la Plus-Value,que cette vente soit faite dans le pays de production ou à l'étranger. 
La Plus-Value est générée par l’activité et matérialisée lors de la Vente.

La Vente de la Marchandise semble donc être l’acte fondamental de l’économie paupériste donnant ainsi raison aux Mercantilistes Ricardiens.

L’industrie Pauperiste est donc placée devant deux impératifs: Soutenir l’Activité et Vendre.

 

ACTIVITE et VENTE sont les maître mots du Paupérisme primaire.

2 éléments nouveaux sont venus perturber ce principe

a) La péréquation des taux de profit.

b) La distorsion des Taux de Changes

Qui favorisent l’externalisation et la délocalisation des phases premières de l’élaboration des Marchandises,de telle sorte que le sort des Travaileurs de notre pays se trouve dégradé par la disparition de la demande en Force de Travail.

La production de telles marchandises présente un caractère particulier,la partie produite à l’étranger est en réalité une IMPORTATION qui génère dans le pays de production,la reproduction de ses éléments partiels et y dégage une Plus-Value.

La disparition progressive du recours à la Force de Travail locale provoque une diminution de la Plus-Value crée sur le sol national et augmente le recours à l’Importation pour assure les moyens d’existance à la population inactive.

Le Profit créé en France tend à se limiter à l’appropriation de la Plus-Value créée à l’étranger par le processus de la péréquation des taux de profit.Ce profit devient alors insuffisant pour assurer la vente sur le territoire national de la totalité des marchandises produites à l’étranger.Il se crée alors une sorte de Déficit commercial structurel qui s’ajoute au déficit créé par la population inactive.Le seul moyen de maintenir l’équilibre économique se trouve dans l’EXPORTATION l’EXPORTATION l’EXPORTATION,le leit-motiv de l’EXPORTATION.l’Exportation à tout va,seul moyen de maintenir l’activité de nos entreprises!!!.

Hélas,l’Exportation soumet nos Marchandises aux impitoyables conditions des marchés internationaux.

Dans la théore,la production a conféré à la Marchandise une Plus-Value potentielle (dont soit dit en passant,l’origine et l’importance n’ont pas été correctement définis par la Théorie Marxiste).La Plus-Value réelle,celle matérialisée par la Vente de la Marchandise,dépend des conditions du Marché,de la loi de l’Offre et de la Demande.Ce Profit théorique potentiel constitue en fait la marge de négociation de l’Entrepreneur.

Or,la Distortion des taux de change qui permettait la production de marchandises dans de bonnes conditions économiques,se révèle une arme redoutable entre les mains des pays à monnaie faible qui peuvent ainsi concurrencer vigoureusement,sur les marchés internationaux, les marchandises produites par les pays à monnaie Forte.

Pour résister,les pays à monnaie Forte doivent alors concentrer leur production sur des marchandises de haute technologie ,ou des produits de luxe protégés par des Marques,des Brevets,ou des exclusivité technologiques aléatoires.

Le Marché de ces produits est forcément limité,leur masse devient alors insuffisante pour assurer l’emploi de toute la population,ce qui plonge alors notre paysdans une terrible recession.

REMEDES.

Voilà,le diagnostic est fait.

Voici l’ordonnance:HARMONISER LES TAUX DE CHANGES.

AVANTAGES:

1°) La délocalisation et l’externalisation sont alors sans intérêt,et la production peut alors revenir dans notre pays.

2°) Nous pouvons bénéficier des conditions normales des échanges,et nous procurer les marchandises auprès des pays aux conditions de production les plus favorables.

3°) L’attraction de notre pays pour la main d’œuvre étrangère n’existe plus.

4°) L’investissement de la Plus-Value se fait alors localement,ce qui conduit progressivement le système Paupériste vers le Fordisme,voire le Fordisme intégral par la prise de participation du Capital des Entreprises par les Travailleurs.

INCONVENIENTS.

L’harmonisation des taux de changes entraine une hausse généralisée du coût des Matières Premières dont les conséquences sur l’économie,Paupériste ou Fordienne, dépasse le cadre de cette étude.Nous l’analyserons ultérieurement.

Mais notre pays n’est pas assez fort pour imposer au Monde,une telle solution,d’autant plus que les pays en voie de développement n’ont pas encore terminé leur évolution,

Il ne reste plus alors que deux solutions:

Soit subir en silence,en attendant que les crises économiques successives que nous subissons,finissent par imposer cette solution,en pommadant les victimes les plus criantes.Et nous sommes encore loin d’avoir touché le fond.

Soit d’opter résolument pour l’avenement d’une économie Fordienne en prenant les mesures décrites dans l’article « LE DECLIN CAUSES ET REMEDES (7) LES REMEDES.et en nous laissant porter tranquillement vers l’ère Loisirielle.

                                                 Fevrier 2008

                                                             H.B.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires