Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 15:24

 

PAUPERISME ET TAUX DE CHANGES.

4ème PARTIE

 

LA SCENE. LES PERSONNAGES.

I) LES PAYS DU MONDE,LES ETALS D’UN MARCHE

Les pays de la planète peuvent se comparer aux étals d’un vaste marché.Divisés en deux catégories,ils peuvent être regroupés dans deux secteurs de ce marché.

- Le secteur à monnaie Forte.Les travailleurs y perçoivent un salaire « Fort » (SF),et les marchandises y acquièrent une valeur Forte (MF),et les Capitalistes y dégagent une plus-value (PV).

- Le secteur à monnaie faible.Les Travailleurs y perçoivent un salaire « faible » (Sf),et les marchandises y acquièrent une valeur « faible » (Mf)

Dans le secteur à monnaie Forte,une zône où l’on peut acheter ou vendre la Force de Travail,une zône où l’on peut acheter ou vendre les marchandises,et une zone où l’on dispose de la plus-value.Dans le secteur à monnaie faible,une zône où l’on peut acheter ou vendre la Force de Travail,et une zône où l’on peut acheter ou vendre la marchandise.

Le schéma ci-dessous résume les dispositions de ce marché.

I-----I------I------I------

I PV I SF I MF I Secteur à monnaie Forte

I-----I------I------I------

I I Sf I Mf I Secteur à monnaie faible

I-----I------I------I-------

Rappelons que cette analyse est réalisée dans l’hypothèse d’un pays paupériste à monnaie Forte.

II) LES POPULATIONS.

D’une façon générale,la population d’un pays y réside,y vit,y travaille,y consomme,cela pour des raisons géographiques,familiales,culturelles,linguistiques,affectives…,cela est vrai,que ce pays soit situé dans le secteur Fort,ou qu’il soit situé dans le secteur faible.Par la suite,cette population sera dite captive (C}.On distinguera,le Travailleur captif (TC),et le Capitaliste captif (CC).

Une grande partie de la population mondiale se libère maintenant de ces contraintes nationales.Cette attitude se trouve favorisée par l’extrême labilité des moyens de transport,la perméabilité des frontières,et surtout par l’attrait pécuniaire qu’exercent certains pays à monnaie faible pour la villégiature des touristes,ou certains pays à monnaie Forte pour l’emploi des travailleurs issus des pays à monnaie faible.Cette population sera dite fluide(fl),et on distinguera les Travailleurs fluides (Tfl) et les Capitalistes fluides (Cfl) qui réalisent leur plus-value en France et la dépense dans n’importe lequel des deux secteurs.Dans la réalité,les conditions de vie moderne font que la population captive absolue (C) n’existe pas,chaque citoyen français qui passe ses vacances dans un pays de la zône à monnaie faible devient fluide pour cette fraction de sa consommation.De même,un travailleur fluide (Tfl) orginaire d’un pays à monnaie faible qui travaille dans un pays à monnaie forte ,doit,par la force des dhoses,y effectuer quelques consommations,ne serait-ce que pour sa nourriture et son logement.De ce fait,et pour cette fraction de sa consommation,il se comporte comme un travailleur captif.Travailleurs et Capitalistes captifs (TC) et (CC),et Tavailleurs et Capitalistes fluides,(Tfl) et (Cfl),deviennent donc des abstractions quasi mathématiques qui seront désormais utilisées ici.De même d’ailleurs que pour la classification des pays,nous utiliserons des abstractions:Pays à monnaie Forte (F),Pays à monnaie faible (f).Le lecteur se familiarisera aisément avec ces conventions.

Nous allons maintenant décrire le comportement des personnages soumis à leurs pulsions,dans un pays à monnaie Forte,et à système économique paupériste,et en déduire l’évolution de l’économie de notre pays.C’est un saut dans l’inconnu.Allons-y!

H.B.

 

 

 

-

 

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires