Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 14:45
                                      
                          LES SYSTEMES ECONOMIQUES
                                                                                        par H.Borentain

     
La connaissance des fondements théoriques de l'économie conditionnent sa compréhension.L'économie productive de nos sociétés industrielles s'exerce selon 2 systèmes:
     a) Le système Pauperiste.
     b) Le système Fordien. 

     I) LE SYSTEME PAUPERISTE.
     Dans le système pauperiste,le Travailleur (ou Prolétaire) vend à l'Entrepreneur (ou Capitaliste),sa Force de Travail FT à son prix de reproduction.
     L'Entrepreneur met en oeuvre la Force de Travail pour produire le Travail qui transforme la matière première à l'aide de machines et fabrique la Marchandise destinée à la consommation du Capitaliste ( à l'exeption des denrées destinées à la reproduction de la Force de Travail).
     Le côut de la Force de Travail (ou Salaire) est le côut des denrées nécessaires à sa reproduction,c'est à dire,le côut de la nourriture,du logement,des vêtements du travailleur et de sa famille,et le côut de formation de ses enfants qui remplaceront le Travailleur lorsqu'il ne sera plus en état de travailler.Ces denrées sont regroupées sous le vocable de "Panier Familial".
     La différence entre la valeur du Travail et le côut du Panier Familial représente la Plus-value PV que s'approprie le Capitaliste.
     Laffrontement pour la possession de cette, Plus-value constitue le premier volet de la Lutte des Classes.
     L'abaissement du prix des denrées entrant dans le Panier Familial,appelées Produits de Première neccessité,permet de diminuer le côut de la Force de Travail,et donc, d'augmenter la Plus-value.
     Il se crée ainsi une catégorie de produits dont le prix est drastiquement abaissé (blé,lait,logements HLM....) destinés aux Travailleurs et payés par le Salaire,et une catégorie de produits dits "de LUXE" destinés aux Capitalistes et payés par la Plus-value.
     "Les produits de Première Necessité pour les Travailleurs,les produits de Luxe pour les Capitalistes".La division de la société en 2 classes se fait aussi par la nature  des marchandises consommées.C'est le deuxième volet de la Lutte des Classes.
     Le système paupériste a connu son apogée sous le Second Empire.Il a été théorisé par Karl Marx dans son monumental ouvrage "Le Capital".

     II) LE SYSTEME FORDIEN.
     La concentration des moyens de production inhérente à l'évolution du Capitalisme a conduit ,notamment aux Etats-Unis,à la fabrication en grande quantité ,de produits standards que le Salaire paupériste ne permettait pas aux travailleurs d'acquerir.La surproduction a entraîné la Grande Crise de 1929 dénouée par le New-Deal,c'est à dire le système économique Fordien symbolisé par les usines FORD qui voulaient que leurs ouvriers puissent rouler dans les voitures qu'ils fabriquaient.
     Dans le Système Fordien,les ouvriers fabriquent industriellement en grande quantité,des produits standards qu'ils consomment.
     Le Travailleur devient un agent économique à part entière,puisqu'il doit consommer sa production.L'équilibre du système est à ce prix.Le Salaire revet alors un caractère économique et social.Son montant permet au Travailleur de reproduire sa Force de Travail et de consommer sa production.En contrepartie,il doit imperativement remplir cette obligation économique.C'est la Sociéte de consommation.
     Le Profit (ou Bénéfice)se réalise par un prélèvement sur la production;il se justifie par la rentabilisation de l'immobilisation du Capital et,éventuellement par la Valeur intelligencielle du Process de fabrication ou du produit.
     Dans le Système Paupériste,le Travailleur est un Esclave au service du Capitaliste,Dans le Système Fordien,le Travailleur est un Robot dans le Meilleur des Mondes
     En uniformisant la production des marchandises destinées à la consommation, le Fordisme a uniformisé les classes de Consommateurs,qui ne diffèrent plus que par l’importance de leur revenu.
     Mais la production élabore une autre catégorie de produits,ceux destinés à l’investissement industriel,destinés aux Capitalistes,et acquis par les Bénéfices.

     La société Fordienne se divise en deux classes,les Travailleurs et les Capitalistes,mais au contraire de la société Paupériste,la différence réside dans la possession du Capital,et non dans la nature de la consommation.

     Les possesseurs du Capital tirent leur revenu d’un prélèvement qu’ils effectuent sur les marchandises produites.De ce fait,les intérêts des possesseurs de Capital s’opposent mécaniquement à ceux des Travailleurs,plus le revenu et l’investissement des capitalistes est élevé,plus le revenu des Travailleurs est réduit.En outre,il est admis que le Capital produit un revenu du seul fait de son existance,ce revenu étant déterminé par la loi de l’offre et de la demande de Capitaux.

     La croissance de la production engendre une convergence d’intérêt entre les Travailleurs et les Capitulalistes qui fait croire à une harmonie entre ces deux classes.Pour peu que la production stagne ou décline,la convergence d’intérêts se mue en opposition,voire en antagonisme brutal,chaque classe cherchant à préserver son revenu dans une production qui décroit.

     Pour un observateur non averti,la différence entre le Fordisme et le Paupérisme « paternalisme éclairé » est extrêmement subtile,la possession du Capital fondant la domination du Capitaliste sur le Travailleur.

     Mais avec la structuration de nos entreprises industrielles en Sociétés par actions,le Travailleur peut s’affranchir du Capitaliste,en investissant une part de son salaire Fordien dans les sociétés industrielles pour en prendre progressivement possession

     La mise en œuvre d’un tel programme de société,impose une transformation culturelle fondamentale,et le respect de quelques mrincipes:

     1°) Appliquer le Hirshisme (Marchandisation généralisée,Equilibre de la balance commerciale avec chaque pays) - Voir LE DECLIN ECONOMIQUE.

     2°) Affranchissement vis-à-vis des matières premières-Voir les trois articles consacrés à ce sujet-

     3°)Interdiction de la spéculation boursière sur les capitaux industrièls -Voir les articles consacrés à l’ENRICHISSEMENT-

 

  
                                                                                      H.B. 

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires