Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 15:32

anti_bug_fck                  LA VALEUR     1/2 A la sueur de ton front     par H.Borentain


     Que valent les produits?,Karl Marx,Adam Smith,J.B.Say,ils ont tous essayé de répondre à cette question,sans y parvenir vraiment.Et le problème se complique avec l'avenement de l'économie immaterielle et intelligencielle,véritable enjeu du 3ème millénaire.
     Nous tentons ici d'apporter notre contribution.

     I)  L'ECONOMIE AGRICOLE.
     Reprenons l'exemple de notre agriculteur.
     1er Temps.
     Il cultive manuellement un champ de 50 hectares qui produit 40quintaux de blé par hectare.
     Sa production est de 50 x 40 = 2000 quintaux.
     La reproducyion de la force de travail FT nécessite 1000 quintaux,la plus-value PV est de 1000 quintaux.

     2ème Temps.
     Ce même cultivateur se mécanise,il utilise désormais un materiel agricole qu'il paye 1500 quintaux et cultive ainsi 150 hectares.
     Sa production devient  150 x 40 = 6000 quintaux.
     La plus-value créée devient  6000 - ( 1000+1500) = 3500 quintaux.

     II)  L'ECONOMIE INDUSTRIELLE.
     Un industriel fabrique des bassines.Il utilise des travailleurs. Chaque travailleur transforme des tôles pour une valeur de 250 quintaux ,et utilise pour cela l'énergie hydraulique d'une valeur de 250 quintaux.
     La vente des bassines permet à l'entrepreneur d'acheter la tôle (250 qx) ,d'acheter le blé nécessaire à la reproduction de la FT du travailleur (1000qx) ou ce qui revient au même ,de lui payer un salaire S pour qu'il achète ce blé.
     La plus-value est la valeur de l'énergie utilisée (250 qx).      Avec ces hypothèses ,nous allons examiner l'effet de l'augmentation de la productivité de l'agriculteur ,et l'effet correlatif de la péréquation des taux de profit.
     Dans une étude ultérieure,nous examinerons les incidences de la valeur intelligencielle et celles de l'automatisation.

     CAS I) AGRICULTURE MANUELLE
     L'agriculteur fournit le blé pour 2 travailleurs.

          AGRIC---------INDUST      Cap    1000qx        Plus-value 1000qx.
          INDUST-------CLIENT         "        2500qx               "             500qx
                                                                 --------------                        ----------------
                                    TOTAL                  3500qx                             1500qx
                         TAUX DE PROFIT 1500/3500 = 0,43     Profit 430qx.

     Nouvelle valeur q1 du blé  1000 x 1,43 / 2000 = 0,715 q0
     Nouvelle valeur des bassines (0,715x2000q0+500q0)x1,43=2760q0 profit:860q0
     La péréquation a fait perdre 570q0 à l'agriculteur,et fait gagner 360q0 à l'industriel.C'est un transfert de plus-value.Elle a fait baisser le prix du blé de 1 à 0,715,donc le prix de la force de travail FT,et donc le salaire S du travailleur de 1 à 0,715.Elle a fait baisser le prix des bassines de 3000q0 à 2760q0,dans une proportion de 0,93.Le travailleur s'est appauvri.

     CAS II)  AGRICULTURE MECANISEE.
     L'agriculteur fournit le blé pour 6 travailleurs.

      AGRIC-----INDUST         Cap     2500qx    Plus-value    3500qx.
      INDUST----CLIENT          "         7500qx         "                1500qx
                                                            ---------------                         ------------
                                 TOTAL              10000qx                          5000qx

                       TAUX DE PROFIT    5000 /10000 = 0,50
     Nouvelle valeur q2 du blé 2500x1,5 / 6000 = 0,625q0        Profit 1250q0
     Nouvelle valeur des bassines(0,625x6000q0+1500q0)X1,5=7875q0               Profit 2625q0
     a) Effet de la péréquation
     La péréquation fait perdre 3500-1250=2250q0 à l'agriculteur et fait gagner   2625 -1500 = 1125q0 à l'industriel.C'est un transfert de plus-value.Elle fait baisser le prix du blé de 1 à O,625,donc le prix de la FT,et donc le salaire du travailleur de 1 à 0,625.Elle a fait baisser le prix des bassines de 9000q0 à 7875q0 ,dans une proportion de 0,875.Le salaire a baissé plus vite que le prix des bassines.Le travailleur s'est appauvri.

     b) Effet de la productivité agricole
     Le profit de l'agriculteur s'est amélioré,mais dans une proportion moindre que ne l'aurait laissé supposer la productivité.Le transfert de profit s'est renforcé,mais le transfert unitaire (par travailleur) est resté stable ,comme si chaque travailleur ponctionnerait uniformément l'agriculteur.Enfin,le salaire s'est affaissé,appauvrissant davantage le travailleur par rapport au prix des bassines,c'est à dire par rapport aux produits n'entrant pas dans la liste des produits nécessaires à la reproduction de la force de travail (Panier familial)

     REMARQUES
     La valeur d'un produit apparait comme étant la valeur de l'energie solaire nécessaire à son élaboration,son côut,la partie de cette energie necessaire  sa mise en oeuvre.La plus-value est alors la difference entre la valeur et le côut.

     L'écureuil,qui croque les noisettes,n'effectue aucun travail,et récolte la plus-value,l'effet du Soleil,l'effet chlorophyllien.Tous les animaux de la création vivent de l'effet du Soleil,l'herbivore mange de l'herbe,le carnivore mange l'herbivore.
     Il a croqué la POMME au Paradis Terrestre,l'Homme est le seul animal qui doit transformer les produits de l'energie solaire pour les consommer.Il doit GAGNER SON PAIN A LA SUEUR DE SON FRONT.

                                                                                                                 H.B. 

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires