Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 17:10

                                      CHOMAGE ET DELOCALISATION     par h.borentain


          I) LE PROFIT .SES ORIGINES.
     S'il est un sujet sur lequel les théories sont particilièrement muettes ,c'est bien le PROFIT.Karl Marx a basé sa théorie sur la Plus-value,différence entre le coùt de la Force de Travail et son effet,le Travail,et de son appropriation par le Capitaliste.Par contre il demeure imprécis sur son importance,sur la valeur de la marchandise,son coùt,son prix.
     Alors,amusons nous,essayons d'y voir clair.

     1) Plus-Value agricole
     Supposons un agriculteur qui produit du blé,et qui se sert de son produit pour se nourrir avec le grain,et pour se vêtir et se loger avec la paille.Il cultive un champ de 50 hectares qui produit 30 quintaux à l'hectare,et fait une moisson par an.
                    Il produit :   50 x 30 =  1500 quintaux.
                    Pour sa consommation ,il utilise 1000 quintaux.
                    Sa Plus-Value est de  :1500 - 1000 = 500 quintaux de blé.
     D'où provient cette Plus-Value ?
     Pour produire son blé,le cultivateur doit labourer,semer,moissonner et battre son blé.Pour celà,il consomme 1000 quintaux de blé qui constituent le coùt de reproduction de sa Force de Travail FT.
     la transformation du grain en blé se fait par l'action du soleil.Le résultat de cette action produit 1500 quintaux,1000 quintaux pour la Force de Travail,500 quintaux pour la Plus-Value.
     Sans vouloir refaire ici la théorie de la Rente,on peut dire que la Force de Travail et la Plus -Value sont le résultat de l'action de l'Energie Solaire mise en oeuvre par la Force de Travail.L'appropriation de cette Plus-Value constitue le premier volet de la Lutte des Classes.

     2) Plus-Value industrielle.
     Au début de l'industrialisation,les manufactures se sont établies au bord des cours d'eau pour utiliser sa force de gravité .Mise en oeuvre par la Force de Travail libérée par la productivité du travail agricole,elle a transformé,à l'aide de machines,la matiére première en produits manufacturés.
     Là aussi,c'est l'Energie Solaire,mise en oeuvre par l'intelligence humaine,qui génère la Plus-Value.
     Le charbon,le pétrole,le gaz...peuvent être considéres comme le stockage de l'Energie Solaire.Leur épuisement est inquiétant.
     Le remplacement de l'Energie Solaire par l'Energie Atomique constitue la grande révolution des Temps Modernes.Ses immenses possibilités n'ont pas encore été explorées.
     
     3) Transformation de la PLUS -Value en Taux de Profit.
     Dans un premier temps,les seigneurs ,puis les bourgeois se sont approprié la Plus-Value agricole,puis industrielle.L'irruption du capitalisme,en transformant la Plus-Value en Taux de Profit a perverti le système.Le Taux de Profit est le rapport de la Plus-Value à la valeur des marchandises.
     Pour illustrer notre propos,prenons l'exemple suivant:
     Entre la naissance du veau et sa vente au public,le produit suit les étapes suivantes:


        NAISSEUR -------  ELEVEUR    valeur     1         Plus-Value     0.30 
        ELEVEUR--------  EQUARRISSEUR   "    2                  "              0,30
        EQUARRISSEUR-----GROSSISTE   "      3                  "              0,30
        GROSSISTE----- DETAILLANT         "       4                 "               0,30
         DETAILLANT-----CONSOMMATEUR  "  5                 "               0,30
                                                                            ----------                          ------------
                                          TOTAL:                       15                                1,5

                   TAUX DE PROFIT;          1,5  :  15  =  0,10
      
     A chaque étape ,la valeur du produit augmente d'une unité,la Plus-Value correspond à la valeur ajoutée et supposée uniforme.
     La loi de l'offre et de la demande de capitaux conduit à un même taux de profit pour tous les capitaux utilisée.La totalité de la Plus-Value se répartit uniformément sur la totalité des capitaux mis en action.Le Taux de Profit est de 10% et s'applique à tous les stades de la production.C'est la PEREQUATION DES TAUX DE PROFIT.
     Le NAISSEUR crée une Plus-Value de 0,30 et perçoit un Profit de 0,10 (perte 0,20)
     Le DETAILLANT crée une Plus-Value de 0,30 et perçoit un Profit de O,50 (gain 0,20)
     La division du travail et la Perequation des taux de profit conduisent à transférer la Plus -Value de la phase primitive vers la phase finale de l'élaboration d'un produit.De ce fait,les entreprises sont amenées à externaliser,sous traiter,délocaliser les premières phases de l'élaboration d'un produit,et à ne conserver que les deux dernières,voire la dernière phase.Celà provoque la quasi disparition du monde ouvrier dans nos sociétés hautement industrialisées.
     Du fait de la péréquation des taux de profit,les Plus-Values réalisées dans les pays de délocalisation sont perçues en France par les entreprises délocalisantes.
     Dans notre exemple,la structure de la valeur réalisée en France das la dernière phase comporte 50% de profit et 50% de Force de Travail.La quantité de travail utilisée en France ,dans la phase finale est relativement peu importante alors qu'elle parait réaliser un gros profit.
     
     Nous assistons alors au tableau navrant d'entreprises florissantes qui réalisent de gros profits,délocalisent,et licencient leur personnel.
     Aussi longtemps que l'importance de ces entreprises délocalisantes était faible,les marchandises délocalisées trouvaient en France,le pouvoir d'achat nécessaire à leur commercialisation .L''attrait du profit a multiplié le nombre de ces entreprises,et les marchandises délocalisées n'ont plus trouvé ce pouvoir d'achat,nécessaire à la réalisation du Profit.
     Le Pouvoir d'achat se trouvant dans les pays de délocalisation,les entreprises délocalisantes ont alors dù VENDRE leur production dans ces pays ,privant même notre pays de la dernière phase de l'activité. 
                                          La boucle est désormais bouclée.    

                                                                                                              H.B.

Partager cet article

Repost 0
Published by H. - dans economie
commenter cet article

commentaires